Passionnée de musique, je l'ai d'abord enseignée de nombreuses années dans l'Education Nationale. Au-delà de l'apport évident qu'elle peut apporter dans le développement d'un enfant, je me suis rapidement intéressée au rôle de la musique dans le processus de mémorisation chez les déficients cognitifs. J'ai commencé à m'intéresser aux recherches centrées sur le cerveau et la musique et j'ai découvert qu'elle pouvait devenir un outil thérapeutique. Parallèlement, j'ai enseigné l'histoire des arts en lycée. Cette approche pluridisciplinaire m'a permis de travailler sur les correspondances entre langages artistiques et de comprendre que si les moyens mise en œuvre par les artistes divergent, les expressions polymorphes convergent. "Mais au bout du compte dans leur profondeur, ces moyens sont absolument semblables : le but ultime efface les différences apparences et met à nu l'identité même. "Kandinsky.
Quelques années plus tard, je fais l'expérience d'un cancer du sein où mon identité est mis à mal. Et c'est bien l'art, sous tous ces aspects ( création, empathie esthétique, pratiques artistiques) qui me permettra de rebondir !
Formée aux pratiques du coaching à l'université de Paris8, j'explore aujourd'hui la médiation artistique comme processus d'aide au changement.

Par ailleurs, je me spécialise dans le coaching santé pour permettre aux personnes de les aider à rebondir face à la maladie, en développant des capacités adaptatives, en intervenant sur des facteurs systémiques mais aussi émotionnels et cognitifs. Il s'agit de retrouver un équilibre nécessaire à la réalisation des buts de vie visant l'épanouissement de la personne. Je propose également d'accompagner les équipes soignantes pour retrouver sens et motivation en travaillant la prise de recul, la gestion du stress, et sur la prévention de l'épuisement professionnel.